Madère est réputée pour sa douceur toute l’année, mais avant d’entamer votre road trip, vous devriez d’abord profiter de Funchal, ville de naissance de l’un des plus grands footballeurs du monde : Cristiano Ronaldo.

Funchal offre bien plus que le musée dédié à CR7. Comment ne pas se laisser prendre à l’ambiance de son mercado dos Lavradores où ne pas s’ébahir devant la beauté du jardin botanique ? Sans oublier la possibilité de s’offrir une descente vertigineuse en traineau en osier du côté de Monte !

Viendra ensuite le temps de prendre la route vers de charmants villages comme Camara de Lobos au sud de l’île ou Santana au nord pour accommoder flânerie et douceur de vivre dans un décor de carte postale. Vous serez sans cesse entourés de nature verdoyante et de fleurs.

Un autre jour, vous pourrez découvrir les piscines naturelles de Porto Moniz qui invitent à la baignade dans un site pépite. Encore une journée bien agréable sur l’île de l’éternel printemps.

Enfin, on ne peut pas parler de Madère sans évoquer ses levadas (canaux d’irrigation et chemins de randonnées), ses panoramas sublimes et sa gastronomie qui raviront à la fois vos pupilles et vos papilles.

Bon voyage sur l’une des îles les plus dépaysantes et verdoyante d’Europe, à seulement 3 h 30 de vol de Paris !

Quand partir à Madère ?

Peut-être la question la plus simple à laquelle répondre. En effet, il est rare qu’une destination soit aussi régulière en douceur dans son climat et ses températures tout au long de l’année.

Le climat de Madère est subtropical, ce qui veut dire qu’il fait beau et doux pratiquement toute l’année. En hiver (de novembre à février), les températures descendent rarement en dessous les 15°C l’après-midi. Au printemps et en été (mars à octobre) les températures fluctuent entre 15 et 25°C en moyenne.

À Madère, il fait donc ni trop chaud ni trop froid, sauf rares exceptions bien sûr, ce qui permet d’y voyager toute l’année, d’autant plus que l’ensoleillement y ait majoritaire également.

La meilleure période étant le printemps pour pouvoir profiter en bonus de l’île sous son meilleur jour. Elle n’est pas surnommée l’île aux fleurs ou le jardin de l’atlantique pour rien. Le printemps vous offrira des fleurs à foison.

Funchal et les plus beaux villages de l’île

Funchal

La capitale madèrienne tout en montées et en terrasses domine la mer et offre deux des plus beaux jardins de l’île que vous pourrez rejoindre en téléphérique. Il s’agit des jardins de Monte Palace et du jardin botanique.

Vous pourrez aussi dévaler une pente vertigineuse en traineau d’osier, profiter du typique mercado dos Lavradores et ses étales de fruits, légumes et poissons (sabres noirs…) ou visiter la cathédrale de Sé.

Camara de Lobos

Ce village de pêcheurs typique offre un cadre merveilleux. Le petit port est ponctué de barques multicolores sur lesquelles sèchent les poissons suspendus au soleil face à l’océan atlantique. En arrière-plan, on peut admirer les bananiers et les vignes plantés en escaliers.

Curral das Freiras

Curral das Freiras est isolé et encerclé par les montagnes, le rendant unique sur l’île.

On peut notamment admirer les cultures en terrasses si les nuages ne sont pas de la partie et une fois dans le petit centre, quelques magasins de souvenirs s’offrent à vous. On y vend particulièrement des produits locaux à base de châtaigne (liqueur, confiture…).

Sur la route, avant de vous rendre à Curral das Freiras, l’oie vous conseille fortement de bifurquer sur la route qui mène au belvédère de l’Eira do Serrado.

Ce promontoire domine la cuvette de Curral das Freiras et permet de profiter d’un calme olympien et de la beauté absolue des paysages.

Porto Da Cruz

Ce petit port de pêche bien agréable est entouré de hautes falaises rendant le cadre magique et impressionnant. On y trouve une plage de sable noir et galets, une piscine d’eau de mer et une distillerie à visiter. 

Santana 

Santana est un peu la carte postale de Madère. Et oui, c’est ici que l’on peut voir les fameuses maisons triangulaires rouges aux toits de chaume. C’est l’une des images les plus célèbres de l’île.

Santana est aussi le point d’accès à 3 sites naturels majeurs de l’île : la réserve naturelle de Rocha do Navio, le parc forestier des Queimadras et la célèbre levada do Cadeirao Verde.

Seixal

La partie la plus spectaculaire de la côte nord se situe ici, ainsi, vous pourrez admirer des montagnes et falaises toisant l’océan, des vignes et des jardins en terrasses et des promontoires superbes. La plage de sable noir et le miradouro do Véu da Noiva à quelques encâblures rendent le tableau presque parfait.

Porto Moniz

Considérée un peu comme la station balnéaire du nord de l’île, Porto Moniz est pourtant moins charmante et authentique que les autres petits villages du nord.

Néanmoins, elle est particulièrement connue pour ses piscines naturelles d’eau de mer. Dans l’une d’elle, on peut nager de bassin en bassin entre les récifs volcaniques, car l’eau se renouvelle et la piscine se remplie au gré des marées. À tester absolument !

Jardim Do Mar

Jardim Do Mar est un coup de cœur et peut-être le plus beau village de l’ouest.

Perché sur son promontoire rocheux, le jardin de la mer domine celle-ci justement et propose des ruelles piétonnes où il fait bon flâner parmi les frangipaniers et les bougainvillées.

Les spots incontournables de Madère

Le Cabo Girao

La Cabo Girao offre un panorama vertigineux du haut de ses 580 mètres, en effet, il s’agit d’un belvédère posé sur une falaise et aménagé d’un plancher de verre. Certains hésitent à y poser les pieds, mais la vue est vraiment exceptionnelle.

On y voit la mer à l’horizon bien sûr, mais si vous baissez la tête, vous apercevrez la verdure des cultures et des vignes entretenues dans un petit village tout en bas de la falaise.

Les photos souvenirs peuvent s’enchaîner !

Faja dos Padres

Un minuscule village posé tout en bas d’une falaise vertigineuse. L’accès se fait par une impressionnante descente en téléphérique.

Dépaysement et calme garanti parmi ces quelques maisons, les vignes et les champs de culture donnant également accès à une petite plage de galets et une toute petite jetée pour vous baigner.

Pico do Arieiro

Pour profiter de la beauté des montagnes du centre, on n’est pas obligé d’être un randonneur avertit, car il est tout à fait possible d’accéder au pied du Pico do Arieiro en voiture.

Un panorama encore une fois sublime vous accueillera où vous pourrez contempler tous les grands sommets de Madère : le Pico Ruivo (1862 m), le Pico das Torrinhas, la cuvette de Curral das Freiras, le Pico das Torres…

Plus au nord-est, vous verrez la ribeira da Metade et le Penha d’Aguia (rocher de l’aigle), mais tout cela à condition que les nuages ne soient pas de la partie, ce qui est souvent le cas !

Il faudra alors faire contre mauvaise fortune bon cœur et se dire que vous jouirez alors d’une ambiance feutrée incomparable.

Pensez également à vous équiper d’une écharpe et d’un coupe-vent au cas-où !

La pointe Saint-Laurent

Un paysage et des panoramas différents de partout ailleurs sur l’île. Incontestablement l’un des endroits incontournables de Madère. La pointe Saint-Laurent (Ponta de Sao Lourenco) est sublime de beauté.

Elle se parcourt à pied sur 7.5 km soit 3h aller/retour sans difficultés majeures. Un grand parking à l’entrée permet de stationner le véhicule. Il faudra suivre le PR 8.

La pointe Saint-Laurent est dépourvue de végétation haute, de fleurs et est presque desséchée en été, se différenciant véritablement des paysages habituels de Madère.

Il faut aller au bout de cette presqu’île qui vous offrira des panoramas merveilleux et des photos sublimes.

Vous y verrez des falaises vertigineuses, des oiseaux et des couleurs qui alternent entre gris, orange et bleu de l’océan qui vient percuter les rochers.

Bref, une balade inoubliable !

La réserve naturelle de Rocha do Navio 

L’un des coups de cœur de l’oie à Madère. Testé et approuvé !

Le téléphérique est situé en bord de falaise abrupte dominant l’océan et offre 5 minutes de trajet vertigineux. En bas, vous aurez une plage de galets, des cabanes de jardin et des parcelles cultivées (vignes, des bananiers…).

Le dépaysement est total et on se croirait presque dans un endroit hors du temps.

Le parc forestier des Queimadras

Sur les pentes du Pico Ruivo, on y accède par une jolie petite route bordée d’hortensias. Cette sorte de haie d’honneur vous fera accéder plus loin au parking.

Au parking, on peut visiter une superbe maison traditionnelle au toit de chaume (la casa das Queimadras) et vous pourrez marcher sur de petits sentiers dans la forêt et profiter des fleurs de l’île (genêts, hortensias, rhododendrons, agapanthes…).

D’autres chemins de randonnées sont aussi accessibles dans le parc pour des randonneurs plus aguerris afin de profiter de la végétation luxuriante du lieu. L’oie pense notamment à la levada do Caldeirao Verde (chaudron vert, PR 9) l’une des plus belles de l’île. 

Ponta do Pargo 

Ce belvédère impressionnant offre des vues superbes sur des falaises de 300 mètres de haut.

La pointe est célèbre pour son phare et c’est ici que vous aurez les meilleurs points de vue sur l’océan. Il est possible de se balader le long des falaises en étant prudent pour atteindre d’autres endroits impressionnants.

Vous pourrez même faire une pause au café restaurant “Casa de Cha o Fio” qui propose une terrasse panoramique permettant de jouir d’une vue unique.

Porto Santo

Cette île se situe à environ 2 h 30 de Ferry de Madère. À mon sens, elle vaut le coup d’y faire étape si vous passez un long séjour à Madère (plus d’une semaine).

Son trésor est sa plage de sable blanc de 9 km ainsi que ses spots de plongée. Vous pourrez ainsi profiter pleinement des bienfaits du farniente balnéaire.

C’est ce qui manque à l’île de Madère, d’où l’intérêt de faire une étape à Porto Santo si vous avez du temps.

L’observation des cétacés

Les dauphins, baleines et autres cachalots se plaisent beaucoup dans les eaux de l’atlantique qui bordent l’île, et ce, à toute saison. Les meilleures chances pour les observer restent néanmoins d’avril à novembre.

La plupart des excursions partent du port de Funchal ou de Calheta avec des prix plutôt abordables. C’est donc une expérience à vivre dans un superbe cadre naturel !

Les meilleures randonnées et levadas de Madère

Sans compter les chemins et sentiers annexes, l’île compte une bonne soixantaine de randonnées principales à arpenter. Il sera donc impossible de toutes les faire sur un seul séjour.

Les sentiers se divisent en deux catégories : les célèbres levadas ou l’on randonne le long de canaux d’irrigation et les veredas qui sont des chemins de rando traditionnels.

Chaque randonnée choisie vous fera passer dans une nature foisonnante et différente à chaque fois et dans des paysages incroyables de beauté. Le plus dur sera donc de faire un choix !

L’oie a sélectionné pour vous quelques unes des randonnées à faire absolument lors d’un voyage à Madère. Cette sélection reste un échantillon subjectif. Sachez que chaque randonnée vous offrira un moment de bonheur.

La levada du Caldeirao Verde, PR 9 (chaudron vert)

L’une des plus verdoyantes. Elle suit parfois des canaux d’irrigation. Panoramas, cascades et tunnels s’enchaînent dans une végétation luxuriante. La forêt primaire foisonnante et superbe offre un moment unique à vivre.

La Vereda da Ponta de Sao Lourenço, PR 8 (pointe Saint-Laurent)

Située à l’est de l’île, cette randonnée vous emmènera sur un paysage lunaire selon la saison. En effet, la pointe est souvent aride, caillouteuse et dépourvue de végétation haute. Elle vous offrira des panoramas époustouflants sur des falaises déchiquetées et sur l’océan.

Les pico Ruivo, das Torres et do Ariero

Plusieurs randonnées sont possibles sur les pico afin de dominer l’île et ses sommets et profiter de panoramas à 360°. Les chemins de montagne sont bien aménagés, néanmoins certaines crêtes peuvent donner le vertige et proposer du dénivelé alors soyez prudents !

Levada do Fanal, PR 13

Incontournable si vous souhaitez découvrir la forêt primaire. Arbres, verdure, mousse, lauriers, tout est réuni pour rendre le moment unique. Vous aurez de superbes panoramas (comme partout sur l’île) et de très belles photos à faire. L’ambiance peut être encore plus unique et mystique si les nuages ou la brume sont de la partie.

Vereda do Balcoes

L’une des randonnées les plus courtes et faciles, mais pas la moins belle. Elle vous offrira de nombreux balcoes (balcons) aux vues superbes. À vous les panoramas sur les montagnes et les forêts.

Levada do Canical-Vereda do Larano

Celle-ci fait partie des plus longues et difficiles de l’île. Entre falaises côtières, montagnes verdoyantes et fleurs, c’est incontestablement l’un des musts de Madère, mais elle se mérite et s’offre aux marcheurs aguerris.

Mes services de Travel Planner 

Madère fait partie des coups de cœur voyage de l’oie. Cette île m’a subjugué par sa nature. J’espère que cet article vous aura donné envie d’y voyager.

Je ne pensais pas que l’on pouvait trouver une nature si verdoyante, touffue et dépaysante à 2 h 30 de Paris. Et pourtant si !

Si vous envisagez un séjour à Madère où ailleurs dans le monde, nous pouvons discuter de votre projet. Votre voyage, nous le créerons ensemble, sur mesure, selon votre budget et toutes vos envies.

Vous pouvez me contacter ici.

Alors à vos sacs… Prêts ? Voyagez !

Perpète lès oies travel planner à Tours et organisateur voyage

2 commentaires

Dulieu Sébastien · 14 janvier 2023 à 18h50

A 02h30 de paris !??! Source temps-de-vol.fr : La durée estimée du vol direct de Beauvais (France) à Funchal (Portugal) est de 3h 33min. (Pour rappel : 2500km)
02h30, peut être, … Mais en … concorde !😄
Sinon c’est effectivement une destination magique et unique (j’en suis à 28 séjours à la fin du mois et ce ne sera pas le dernier.)

perpete les oies · 21 janvier 2023 à 15h05

Bonjour Sébastien et merci pour votre remarque. Désolé pour la coquille malgré mes diverses relectures de l’article. Décidément, il peut toujours y avoir des erreurs 😉 Je souhaitais bien écrire 3 h 30. Du coup, c’est corrigé.

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *